Récupération de données Nas : ce qu’il faut savoir

On entend souvent parler de NAS sans savoir de quoi s’agit-il réellement. Notez que c’est le diminutif de « Network Access Storage » et il désigne un support de stockage accessible uniquement en réseau. Il peut arriver que l’on perde des données stockées sur le NAS. Quand une telle situation se produit, voici ce qu’il faut faire.

Comprendre la panne d’un NAS

Le NAS se distingue par l’accessibilité en réseau. C’est un support de stockage comme un autre. Ainsi, tout comme d’autres supports de stockage, il peut subir une panne. On note trois types de panne pour un NAS à savoir la panne logique, la panne physique et la panne mixte. La panne logique se rapporte aux fonctionnalités du NAS, de la table de partition, du système de fichiers ou encore du secteur de boot.

Par ailleurs, la panne physique peut toucher les pannes de la carte mère du NAS, de l’alimentation, ou encore des supports de stockage. On recense également un troisième type de panne qui est connue sous l’appellation de panne mixte. Il s’agit d’une panne à la fois physique et logique. La raison en est que la panne physique peut entraîner une panne logique sur un NAS.

Comment récupérer les données sur un NAS ?

La récupération de données sur un NAS dépend de sa nature. En effet, on trouve un NAS équipé d’un seul disque dur physique et un NAS présentant une combinaison de plusieurs disques physiques configurés en JBOD, en Raid ou autre. Toutefois, qu’importe les nombres disques équipant un NAS, il est important de respecter un nombre de consignes à commencer par le test des disques. Pour ce faire, il faut les détacher un par un du NAS. Dans le cas où un disque présente une panne physique, il faut le remplacer par un clone ou une image.

Dans le cas d’un NAS qui n’est équipé que d’un seul disque, la récupération se traduit par une analyse du disque. Encore une fois, c’est son clone ou son image qui sera analysé. Le professionnel doit respecter des conditions de récupération qui sont les mêmes que pour un disque classique. L’objectif est d’identifier les conditions de la perte de données afin d’identifier la technique de récupération la plus efficace. Pour ce faire, l’identification du système de fichier s’impose.

Dans le cas d’un NAS configuré en Raid, la récupération de données sur le NAS sera identique au procédé de récupération mené pour un Raid.